28 mars 2011

Couvent des Jacobins via Mélodie, Béatrice & Simon

Couvent_des_Jacobins

Exposition du futur Centre de congrès du Couvent des Jacobins
L’exposition qui avait lieu au Couvent des Jacobins du 16 novembre au 18 décembre dernier, présentait les finalistes et le vainqueur du concours organisé par la ville de Rennes pour la réalisation du futur centre des congrès de celle-ci.

Couvent_des_Jacobins

L’exposition se décomposait en trois parties : la première salle faisait office de hall d’accueil et était dédiée à la présentation du Couvent et de son histoire. La seconde salle, d’une surface à peu près équivalente à la première, référençait les finalistes du concours : les panneaux de présentation des projets ainsi que les maquettes étaient installés successivement pour créer une circulation qui finalement amenait le visiteur vers un couloir dans lequel était présenté le budget et le prévisionnel des travaux. Ce même couloir débouchait sur la dernière salle, la plus grande : celle qui présentait le projet de Jean Guervilly, le lauréat du concours. On pouvait y voir les coupes et plans de présentation du projet ainsi que des visuels et des maquettes montrant le futur centre des congrès et son implantation dans le site.

Le premier projet était celui de Renzo Piano avec sa "forme-objet" constituée d'une séquence de volumes polyédriques. La "forme-objet" telle une masse organique fait à la fois revivre l'ancien couvent des Jacobins et nourrit les architectures aux alentours.

Ensuite le projet de Marc Barani, liant ancienneté et nouveauté architecturale. Il redessine le cloître du couvent en le parant d'une verrière aux lignes géométriques.

Enfin, le projet de Tadao Ando décrit comme étant "d'une haute technicité" redistribue les fonctions du couvent. Celles-ci sont visibles depuis l'extérieur puisque l'ancienne église s'est vue ornée d'un toit en verre trapézoïdale penché, et le clocher de la chapelle rebâtit d'une colonne de verre de près de 30 mètres de hauteur.

Couvent_des_Jacobins

C'est en équipe (avec Alain-Charles Perrot, David Cras et Françoise Mauffret) que Jean Guervilly a établi son projet pour le nouveau centre des Congrès, et séduit le jury par l'élégance et la capacité du projet à ne pas cacher le Couvent, mais à le restituer.
Le cloître est conservé, l'ensemble du Couvent est restauré et doté d'une extension.
Pour atteindre les 15 000 m² sans avoir trop d'impact sur le site, Guervilly a habilement placé la moitié du gabarit nécessaire en sous-sol ; celui-ci éclairé naturellement par des verrières. L'église deviendra un auditorium, et le clocher atteindra 24 m de haut en devenant l'entrée principale de l'édifice.

Jean_Guervilly_palais_congres

Cette exposition présentait une scénographie agréable, globalement neutre (des panneaux blancs étaient suspendus le long des murs bruts du couvent), interactive (des espaces de visionnage semi-clos étaient installés à hauteur d’yeux, ce qui permettait aux visiteurs de ne pas être isolés lors du visionnage) et ludique (assises molles et colorées malgré un aspect froid). Les divers éléments étaient bien mis en valeur, mais l'exposition manquait d'un cheminement qui aurait guidé davantage le visiteur parmi cette masse d'informations. L’exposition était ainsi conçue pour mettre en avant les projets et le couvent de même que la future harmonie des deux.

Cet article a été écrit
par Mélodie Chollet, Béatrice Julien, Simon Leclerc étudiant en AD3...
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.