28 mars 2011

TRAIT D’UNION - Héloïse, Amélie, Diane

galerie_mica_Rennes
TRAIT D’UNION 1922 – 2010. Le design en Bretagne hier et aujourd’hui

 / Galerie MICA / SAINT GREGOIRE (RENNES)
. Du 15 OCT 10 > 15 JAN 2011



La galerie Mica accueillait l'exposition « Trait d’Union ». Elle avait pour but de donner une nouvelle image sur un patrimoine encore mal connu du grand public, notamment sur le mouvement moderne en Bretagne. « Trait d’Union » était une façon de faire le lien entre autrefois et aujourd'hui, avec des œuvres contemporaines et des créations du début XXe siècle.

Un regard sur le passé… 
10 ans après l’exposition « Seiz Breur » au Musée de Bretagne à Rennes, « Trait d’Union » à la Galerie Mica offrait un regard actualisé sur le modernisme tel qu’il s’est manifesté en Bretagne à partir des années 1920.

galerie_mica_Rennes

Le nom pris par le collectif « Ar Seiz Breur » (les sept frères) se réfère à un conte gallo. On y retrouvait des artistes tels que Jeanne Malivel, René-Yves Creston et son épouse Suzanne Creston, Joseph Savina, André Le Picard, etc...
 Ces personnalités étaient présentes dans l’exposition à travers plusieurs de leurs œuvres. Étaient réunis des sculptures, faïences, gravures, bijoux, documents d’époque témoignant des multiples déclinaisons du renouveau des arts appliqués en Bretagne. 

La Galerie Mica mettait en avant cet aller-retour caractéristique des avant-gardes entre rupture avec le passé et réappropriation revendiquée du folklore régional...et le présent 
« Trait d’Union » accueillait également des œuvres contemporaines, qui se veulent héritières de ces codes esthétiques, qui subsistent aujourd'hui encore dans le design breton.



La forme diffère mais le fond reste le même, avec l'usage de matériaux bruts tels que le bois, l'osier, la céramique... Le design breton se voulant à la fois régionaliste et en accord avec les esthétiques d'aujourd'hui.

Loin de nous douter, avant notre visite, que l'exposition présenterait des œuvres aussi espacées dans le temps, nous avons pu constater le lien entre elles, leur mise en valeur mutuelle, et l'actualité que pouvaient avoir aujourd'hui encore sur des créateurs contemporains l'héritage d'autrefois.
Cet article a été écrit par Amélie FOURCHE, Héloïse LEDEVIC, Diane MORICE étudiant en AD3...
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.