25 janv. 2012

MY SECRET HEART - Electroni-k





MY SECRET HEART

L’exposition « My Secret Heart » de Mira Calix se déroulait au Grand Cordel (Rennes) pour la première fois en région et la seconde fois en France, du 10 au 28 octobre dans le cadre du festival Cultures Electroni[K].

Mira Calix est une compositrice de musique de genre electronica. Son vrai nom est Chantal Passamonte. Elle est originaire d’Afrique du Sud, mais vit à Londres depuis 1991. Elle est signée sur le label Warp Records, avec lequel elle a sorti 3 albums et 5 EP. Au début de sa carrière, sa musique était presque exclusivement électronique et organique, mais ces dernières années, elle a intégré la musique classique dans son travail. Elle collabore régulièrement avec des artistes d’autres disciplines, notamment avec Radiohead ou Aphex Twin. Mira Calix a reçu de nombreuses commandes d’œuvres musicales comme par exemple par la Royal Shakespeare Company ou par le Royal Festival Hall de Londres.

C’est une artiste qui crée de la musique d’une beauté peu conventionnelle en travaillant avec des sons trouvés, de l’électronique, des voix et de l’instrumentalisation classique. Son travail innovant est souvent salué par la critique.

Pour réaliser cette œuvre Mira Calix s’est associée à Streetwise Opera. En effet, cette association concocte chaque année un projet opératique avec les sans-abris de Centres Sociaux à travers l’Angleterre et met la barre très haut ; réaliser des œuvres qui aient une fine qualité artistique, une notoriété et une dimension internationale élevées. En collaboration avec Mira Calix, la magie des images du collectif Flat-E et le son de Dave Sheppard, les participants ont chanté, chorégraphié et réalisé une installation vidéo sur un écran circulaire de 10 mètres. Elle propose un ballet graphique splendide sur un remix du Miserere d’ALLEGRI composée au 17ème siècle. Le résultat est un enchantement sonore et visuel, une vraie œuvre poétique.

L’œuvre est une installation immersive sonore et vidéo, sur un écran à 360° spécialement conçu pour l’occasion. Elle dure environ 55 min. Après sa première présentation au Royal Festival Hall, en 2008 à Londres, plusieurs étapes sont prévues sur toute la planète. L'installation est actuellement en tournée internationale et a été expérimenté dans plusieurs villes internationales, Pékin, Paris, New York et Yokohama.

L’œuvre a rapporté plusieurs grands prix comme le Royal Philharmonic Society Award, le British Composers Award en 2009 et a finis finaliste du National Lottery Arts Award en 2010.

Nous aurions aimé rencontré l’artiste afin de mieux comprendre son travail et ses intentions car même si l’oeuvre était très esthétique nous avons eu des difficultés à interpreter son projet. Toutefois, la poésie et la délicatesse de l’oeuvre nous a séduit.

Cet article a été écrit par Aubry Cynthia, Berson Géromine, Plazanet Claire. G2B
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.