6 déc. 2012

SANS TAMBOUR NI TROMPETTE



Dans le cadre de la biennale d'art contemporain de Rennes, trois artistes se sont rassemblés pour une exposition au cabinet du livre d'artiste situé dans le bâtiment Érève de l'université de Rennes 2. Dans cette exposition, portant le nom de Sans tambour ni trompette, Pierre Léguillon, Yann Sérandour et Mathieu K. Abonnenc nous amènent à un questionnement autour de la mise en page. La question de la mise en page est abordée du point de vue de l'imprimeur c'est à dire en premier l'image ,travaillée par Pierre Léguillon, ensuite le texte, par Mathieu K. Abonnenc, pour finir le fond, par Yann Sérandour.

Les trois sujets de la mise en page travaillés par les artistes sont indépendants les uns des autres. En effet le travaille de Pierre Léguillon s'appuie sur des photos de bibliobus américains des années 1950-1960. Tandis que le travail autour du texte de Mathieu K. Abonnenc s'appuie sur un journal de bord du commando 52 dirigé par le commandant Siegfried Müller pendant la crise congolaise. Pour finir le travail du fond de Yann Sérandour est la reproduction de la première page du livre "Japenese making paper" de Kiyofusa Narita. Ce bouquin nous explique l'art de la fabrication du papier en utilisant la technique du Suminagashi (papier marbré).

À première vue, l'exposition parait cohérente avec l'idée de mise en page puisque les questionnements de l'imprimeur sont traités. De plus près, cette cohérence disparait et déroute le spectateur par l'absence de lien entre les éléments travaillés. D'où le nom "Sans tambour ni trompette" qui fait référence à l'histoire du titre du film qui part d'une anecdote entre le réalisateur et un de ces amis qui n'arrivait pas à trouver le nom du film. Le travail appliqué au fond est le résultat d'une autre oeuvre de Yann Sérandour, exposée à Newway Mabilais, qui présente les bacs ayant servis à la réalisation des Suminagashis. La disposition des bacs à la Mabilais est identique à celle des vitrines au cabinet du livre d'artiste.

Akim Beyge et Vincent Amiot étudiant en design Graphique
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.