24 mai 2013

Pacte jeunesse - ville de Rennes

Cette année, la ville de Rennes s'est associée à Lisaa afin de proposer aux étudiants en dernière année de design graphique un projet d'édition, le "pacte jeunesse". Une réunion est organisée au 4Bis en Novembre et Damien Philippe (Chargé mission jeunesse) nous explique à tous le projet dans les détails : Nous devons réaliser un livret et un dépliant exposants de façon claire et agréable les enjeux qu'a la ville pour la jeunesse rennaise. Ces documents sont destinés aux structures proposant des activités en lien avec la jeunesse pour le livret, et aux jeunes de Rennes pour ce qui est du dépliant. Ces documents étant conçu pour les jeunes, la ville souhaite par ce partenariat obtenir un document crée par des jeunes pour des jeunes.

La pertinence du projet réside entre autres dans le fait d'avoir un travail réalisé par des personnes concernées par le sujet. Ce travail est à faire en binôme et bien sûr, seule une proposition sera retenue parmi la trentaine proposée au jury qui est alors prévue pour janvier 2013.

Pendant plusieurs semaines, nous gribouillons des idées sur d'innombrables bouts de papier, faisons des tests imprimés et inventons l'identité graphique de notre "pacte jeunesse". Le travail que nous proposerons au jury se devra d'être cohérent et exprimer une identité propre et déclinable au fil des pages. Nous concernant, nous avons décidé de partir du mot "pacte" qui est un mot fort et riche de sens pour le projet. Visuellement, le "pacte" peut se traduire par un cachet de cire, une poignée de main, un ruban, une signature, ou encore les mailles d'un pull. Après plusieurs croquis et essais, il nous est apparu qu'au final, le pacte est avant tout un "rapprochement", un partage et qu'il concerne des personnes à part entière. Le portrait est ainsi devenu le moyen pour nous d'exprimer cette relation entre la ville et la jeunesse.

Des photos montrant de jeunes rennais en train de faire du handi-sport, du shopping ou d'assister à un concert étaient à notre disposition. Mais nous préférions ne montrer que des visages, des portraits "simples" pour notre livret. Nous sommes trop habitués à voir des dépliants sur les jeunes nous faisant voir ici un garçon hyper heureux de faire du vélo en ville, là un autre ultra fier de voter, ou là encore un autre qui éclate de rire en entrant dans une MJC. Difficile de s'identifier ou de partager quoique ce soir avec ces gens qui semblent vouloir nous enrôler dans une sorte de monde parfait où on vote et s'entraide.

S'identifier, partager un "rôle", voici notre définition du pacte ici, et c'est pourquoi toutes nos photos ne montrent que des visages, des portraits de gens qui ne font rien de particulier afin de pouvoir nous voir en eux. Le portrait exprime l'individualité (chaque jeune est unique) mais aussi le général (tout le monde peut s'identifier). Nous tenions aussi à ce qu'aucun de nos modèles ne regarde l'objectif afin d'avoir une image plus naturelle et spontanée. Chaque enjeux est représenté par le portrait d'un jeune, comme s'il était le porte-parole du discours. Notre deuxième ligne directrice résidait dans la création d'un logo et d'éléments graphiques et colorés pour mettre en valeur le texte et accompagner les informations. De nos premières recherches sur le pacte, nous avons conservé l'idée du ruban. Celui-ci, très simplifié, est venu s'ajouter en tant que bannière pour les titres et revient en rappel sur le logo. Nous avons choisi quatre couleurs, vives et acidulées, pour chaque enjeux (le jaune, le rose, le violet et le bleu).

Nous avons passé notre jury en janvier, présentant notre démarche à l'aide de planches. La veille, notre travail achevé, nous avions profité de nos quelques heures restantes avant notre passage pour préparer des déclinaisons. Marque-pages, carnets de note et trousse imprimée...nous souhaitions montrer par ce travail supplémentaire que notre travail était déclinable sur différents supports et que nous nous étions senti investi dans ce projet.

Une semaine plus tard, nous remportions le projet et commencions notre collaboration avec l'équipe de la ville chargée du "pacte jeunesse". Notre concept avait été validé, mais il restait du travail pour obtenir les documents finaux. Nous avons donc passé un mois à échanger avec Damien Philippe et Elisabeth Catçoury, par mail et en nous rendant à des réunions à l'Hôtel de Rennes, afin de composer au mieux entre les photos et le texte (plutôt conséquent) des enjeux.

Aujourd'hui, le document est finalisé. Nous sommes plus que ravis d'avoir bénéficié de cette opportunité et nous remercions la ville, ainsi que les personnes ayant collaboré à ce projet.

Les lauréats, Maïwenn Philouze et Guillaume Cognée.
>Metropole Rennes - pacte-jeunesse
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.