27 mai 2013

Urbaines 2013 - Antipode mjc


Pour la quatrième et la dernière année, non sans une pointe de nostalgie, les étudiants de la section design graphique participent à la réalisation de la communication du festival URBAINES.

Depuis 2010, les visuels d’Urbaines sont le fruit de plus de 120 projets proposés par plus de 240 élèves... L’occasion de voir naitre, grandir et s'affirmer ce tout jeune festival Rennais. Un grand Merci à Thierry, Amelia, Gaëtan et toute l'équipe de l'Antipode MJC pour l'attention que vous avez apporté tout au long de cette collaboration. Une belle expérience, riche en rencontres, en échange et en engagement graphique.

le projet d'Antoine-Martinon et David-Loy
étudiant en deuxième année de conception-design graphique à Lisaa Rennes, a été retenu pour représenter l'image du festival Urbaines 2013.

Antoine-Martinon & David-Loy :


A travers ce visuel, notre idée était de mettre en scène l'espace urbain en illustrant la notion de recouvrement, propre aux différentes pratiques urbaines, qui investissentt successivement l'espace urbain, puis se recouvrent, elle mêmes indéfiniment.

Il permet également de rendre compte dans quelles mesures les différentes disciplines de pratiques urbaines (graffiti, yard bombing, collage, street art…) viennent modifier notre perception de l'espace qui nous entoure.

Le visuel à été réalisé au sein d'un complexe abandonné de La courrouze, qui a tenu une place importante dans différentes pratiques urbaines (dont le graffiti notamment). Ce quartier, aujourd'hui en cours de réaménagement, accueillera d'ailleurs dans un futur proche les nouveaux locaux de l'antipode.

Au même titre qu'une pratique urbaines ou artistique, ce visuel cherche l'immédiateté à travers plusieurs principes: un contraste important, une double niveau de lecture, et une référence explicite à l'espace urbain.

Le visuel de l'affiche est issu d'une démarche globale concernant le mouvement et l'évolution. Le mur est recouvert au fur et à mesure, jusqu'à envahir l'espace dans lequel il prend sens, englobant même le spectateur, l'incluant dans cette démarche d'investissement de l'espace urbain.

L'arrivée progressive de la peinture rouge, qui contraste très nettement avec l'espace urbain d'origine, est aussi une métaphore du rideau rouge, qui se ferme après quatre années de collaboration avec les étudiants de Lisaa.

>Teaser Urbaines 2013


>Antipode-mjc festival Urbaines
>Antipode-mjc. urbaines 2013
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.