13 déc. 2013

Impressions Workshop - Prepa Manaa

A la frontière entre peinture et estampe, le monotype nous offre des images fantômes où l’œuvre devient son propre vestige. Il permet d'accepter le surgissement de l'image comme événement et non représentation. Véronique Trimming 2005.

Pendant une semaine, le workshop "Impressions" a été l'occasion pour les étudiants de Prepa-Manaa de se confronter à la question de l'image révélée. A l'heure du phénomène "vu" et des accumulations d'images (Pinterest, instagram, facebook,...), la quantité plus que la qualité d’images qui circule nous transforme insidieusement en simple spectateur fétichiste.

Pour attirer leur attention sur les impacts de ce flux d’images, la semaine a été entièrement consacrée à la redécouverte de pratiques initiales telles la linogravure, le cyanotype, l'empreinte, le transfert d'image, le monotype fusain, le monotype encres et peintures.

A chaque technique, une image , une écriture, un discours, le tout permettant l'expérimentation personnelle d'un travail d'édition.

C’est précisément cette attention liée aux temps de production, à la réflexion  nécessaire, qui marquera peut être les esprits.
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.