25 juin 2014

Milan Design Week - HEAD

Milan HEAD fait parti de l’université d’art et de design de Genève. Conversation pièces est un apartement entièrement désigné par les étudiants de cette école. L’installation qui semble surréaliste et tirée d’un film de science fiction est basée sur une idée d’Alexandra Midal. L’environnement semblant nous absorber, nous calmer immédiatement, permet à ses créateurs d’examiner comment certains objets permettent de générer du dialogue et de modifier les relations entre les personnes.

Ce qui m’a plu fut les panneaux opaques donnant sur l’extérieur ainsi que le fait d’avoir un espace en bois du sol au plafond. L’endroit est sans vitres mais étonnements lumineux et chaleureux. Son aspect futuriste, simpliste est très attirant, comme une bulle isolant du monde extérieur. c’est un lieu modulable et agréable ou l’on se sent bien.

Il comporte néanmoins de nombreux élément étranges, associés ensemble, comme par exemple cette salle entièrement rose, attenante à l’espace en bois. Chaque objets, mobiliers de cette pièce est rose, c’est déconcertant et un peu difficile à supporter mais l’expérience est intéressante. Reste à savoir si un environnement tel que celui ci est vivable.

Une autre pièce trés intrigante ce trouve derière une toute petite porte, à peine visible, se confondant avec le mur. Lorqu’on la pousse, un immence rideau de papier nous fait face, garni de plusieures couches, coupées aux extrémitées en pointes mais pourtant peu éffrayante; sans doute grâce à la douce lumière qu’elles diffusent. On suit une sorte de tout petit labyrinthe étroit, sans autre visuel que ces rideaux de papier pour finalement arriver sur un endroit plus large. Un cul de sac comportant un lit, fait de la même manière que les rideaux, en couche de papier. Le plus surprenant est que l’on ne le voit pas tout de suite tant il se fond dans ce décor.

Cet article a été écrit par Esnault Julie étudiante en AD3.
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.