25 nov. 2014

Chimère - faculté des sciences

La mythologie, les êtres fantastiques et hybrides semblent avoir pris une part importante dans notre langage courant, nos divertissements.

Tantôt illusion, tantôt idéal, l'hybride nous apparait  régulièrement lors de transformations profondes de nos sociétés humaines.

A la lisière entre le réel et l'imaginaire, les mutations de nos identités se retrouvent spirituellement dans les iconographies proposées par Maëlle de Coux.

Dans l'écrin de la bibliothèque de l'Hospitalité & musée d'histoire naturelle, cette artiste plasticienne interroge les étudiants de Lisaa sur ces processus recoupant des enjeux actuels.

Car si le monde est bien ce que l'on en fait, matériellement et physiquement, il reste au préalable et fatalement déterminé par nos visions.

Article écrit par : Amélie Cospérec
Photos : Xavier Scheinkmann.

© Eyjafjallajokull | All rights reserved.