28 sept. 2015

Le graffiti jusqu’a aujourd’hui.

L’exposition de L’institut franco américain à laquelle les étudiants en Design Graphique ont eu l’occasion de participer reprend un grand nombre de tirages du photographe Jon Naar, illustré par les textes de Norman Mailer.

Ils nous font part à travers les clichés et les anecdotes de la naissance et de la jeune histoire du graffiti aux États Unis. Graffiti, graff & tag apparaissent dans les années 60 à Philadelphie. Ils se répandent ensuite sur l’état de NYC où se développent différents styles liés aux quartiers de manhattan, du queens, du bronx & de brooklyn.


A l’origine utilisés comme signes de reconnaissance, pour laisser une trace, un blase, un pseudo, on trouvait les premiers graffs dans des lieux improbables, inatteignables mais visibles de tous. A l’époque, l’esthétisme et la recherche artistique n’étaient pas leur première préoccupation.

Merci à Marie de la Villesbrune (responsable de la bibliothèque IFA) pour son accueil.

Article écrit conjointement par Clotilde Rocher & Simon Appriou.
© Eyjafjallajokull | All rights reserved.